Si actuellement le contrôle technique des voitures compte 124 points de contrôles, en mai 2018, il en comptera 400. Il sera plus cher et les réparations des défauts jugés comme graves devront être faites en moins de 24 heures sous peine d’amende…

Si le contrôle technique vérifie 400 points, cela demandera plus de temps aux contrôleurs, donc plus d’argent aux propriétaires. Toutefois, aucun chiffre n’est encore publié : les plus pessimistes supposent que le prix sera doublé voire plus étant donné qu’on passera de 124 à 400 points de contrôle. 

Une amende de 135 € si les réparations ne sont pas faites en moins de 24 heures

Les sanctions seront bien plus sévères avec l’apparition de 126 défauts critiques qui entraîneront l’interdiction immédiate de circuler. En cas de défaut critique découvert, le propriétaire du véhicule devra obligatoirement coller une vignette sur son pare-brise et disposera de seulement 24 heures pour réparer le défaut. Dans le cas contraire, il recevra une amende de 135 €.

Pourquoi de tels changements ?

Les deux raisons principales reposent sur le renfort de la sécurité des usagers et l’uniformisation européenne des pratiques. L’objectif serait également de protéger l’environnement en limitant la pollution de l’air et des sols.

Résultat de recherche d'images pour "photo controle technique"